Collège Robert Doisneau
2, place Jean renoir GONESSE

Categories

Accueil > Par matières > Histoire-géographie > 5ème > Se préparer à un contrôle sur l’Eglise et la société du Moyen Age.

26 février 2006

Se préparer à un contrôle sur l’Eglise et la société du Moyen Age.


SOMMAIRE

I. Ce qu’il faut retenir du chapitre.

II. Pour tester ses connaissances.

III. Quelques exemples de sujets.


I. LE RESUME DU CHAPITRE.

1) L’organisation de l’Eglise au Moyen- Age.

Le personnage le plus important de la chrétienté est le pape. Il est élu par les cardinaux et réside habituellement à Rome. Il contrôle le clergé séculier et le clergé régulier.

- Le clergé séculier regroupe les religieux qui vivent au contact des laïcs. Les évêques administrent un diocèse et sont nommés par le pape. Ils surveillent les curés dont ils vérifient régulièrement les compétences.

- Le clergé régulier rassemble les moines et les moniales qui ont choisi de vivre à l’écart de la société, dans des monastères isolés au cœur des montagnes ou des forêts. Chaque communauté vit selon une règle particulière et obéit à un abbé, choisi par Rome. La journée se partage entre les temps de travail, de prière et de repos.

2) L’Eglise, au cœur de la société médiévale.

Au Moyen- Age, les clercs détiennent une place très importante parmi leurs contemporains. Le curé est la personnalité éminente du village parce qu’il dirige le culte et apporte aux Chrétiens les sacrements qui leur sont nécessaires : baptême, mariage, communion, pénitence, extrême-onction.

Les clercs font partie des rares privilégiés à savoir lire et écrire. Les monastères reçoivent parfois quelques jeunes venus s’instruire au contact d’un religieux érudit. Les enseignants du Moyen- Age sont essentiellement des membres de l’Eglise.

Les hôpitaux médiévaux sont des établissements ecclésiastiques. En ville, les religieuses déploient une grande énergie à secourir les malades. En général, les monastères disposent d’une infirmerie où viennent se reposer les pèlerins épuisés.

L’Eglise impose aussi ses valeurs. Les sculptures du tympan des cathédrales rappellent à chacun les péchés mortels dont il faut se garder : l’avarice, la gourmandise, l’ivrognerie, la luxure, la paresse.... L’homme du Moyen Age s’applique à vivre selon les vertus que les clercs recommandent : tempérance, humilité, bonté...

3) L’architecture religieuse marque le paysage médiéval.

Les populations du Moyen- Age élèvent de nombreux édifices à fonction religieuse. Aux anciennes églises romanes succèdent les majestueuses cathédrales gothiques des villes occidentales. Une cathédrale est un lieu de culte capable d’accueillir des centaines de personnes. Les vitraux multicolores donnent aux lieux une luminosité rappelant la gloire divine. Des scènes tirées de l’ancien et du nouveau testament en décorent la surface, à l’intention des populations qui ne savent pas lire.

Participer à la construction d’une église est un acte chrétien. Les plus riches (Le roi, un prince, un évêque...) peuvent financer une partie des travaux. Les plus pauvres s’engagent sur les chantiers.

Les monastères s’implantent à travers les campagnes. Les communautés religieuses qui y vivent ont à leur disposition de nombreuses terres qu’elles cultivent ou font cultiver. Un monastère réunit de nombreux bâtiments aux fonctions variées : la basilique, le réfectoire, les dortoirs, la bibliothèque, les ateliers artisanaux, l’infirmerie....

4) Une Eglise conquérante.

A la fin du XI° siècle, le pape organise la première croisade pour la reconquête des Lieux Saints tombés aux mains des Musulmans. Les Croisés s’emparent de Jérusalem en 1099 et fondent en Orient plusieurs états chrétiens. Néanmoins, l’Islam finit par récupérer les territoires perdus et en chassent les Occidentaux au XIII° siècle.

En Occident même, l’Eglise n’hésite pas à diriger des expéditions militaires pour extirper de puissantes hérésies (Dans le Midi de la France notamment, chez les Cathares). Une hérésie est un ensemble de croyances religieuses interdites par la papauté.

II. POUR TESTER SES CONNAISSANCES.

1) Je connais la définition des mots suivants.

Pape, évêque, cardinaux, moine, clergé régulier, clergé séculier, gothique, croisade, hérésie, cathédrale, baptême, communion, pèlerinage, extrême onction.

2) Je peux dater les évènements suivants.

- La prise de Jérusalem.

3) Je connais le plan d’une cathédrale.

Sur ce plan, je peux indiquer : le chœur, le transept, l’autel, la nef....

Je peux aussi expliquer pourquoi le plan général de l’édifice a la forme d’une croix.

4) Je peux répondre aux questions suivantes.

- Qui sont les personnages les plus importants de l’Eglise ?

- Quelle distinction fais-tu entre clergé régulier et clergé séculier ?

- Quelles activités accomplit le clergé au sein de la société médiévale ?

- Quelles valeurs diffusent l’Eglise du Moyen Age ? De quelle manière ?

- Qu’est ce qu’une cathédrale ?

- Comment s’organise la vie dans un monastère ?

- Qu’est ce qu’une croisade ?

- Pourquoi les Chrétiens ont-il pris Jérusalem ? Y sont-ils restés ?

- Pourquoi l’Eglise organise-t-elle des croisades en Occident ?

III. QUELQUES EXEMPLES DE SUJETS.

Au cours d’un contrôle, plusieurs documents peuvent être soumis à la réflexion de l’élève et faire l’objet de questions.

- Des textes médiévaux : le discours de Urbain II encourageant les seigneurs à s’engager pour la croisade ; le récit de la prise de Jérusalem.

- Des photographies de sculptures : le magnifique tympan de Sainte Foy de Conques, finement ouvragé, permet à l’élève de relever les valeurs que l’Eglise diffuse : condamnation des comportements coupables, valorisation des vertus chrétiennes.

- Des photographies de vitraux illustrant un passage de la Bible. L’élève doit être capable d’expliquer les raisons pour lesquelles les vitraux sont ainsi décorés.

- Le plan d’un monastère : l’élève doit y repérer les principaux bâtiments et indiquer leur fonction particulière.

- Des lithographies médiévales présentant diverses scènes : le pape entouré de ses cardinaux, une scène de la vie monastique, un épisode de la construction d’une cathédrale, un moment du siège de Jérusalem.

Partager