Le module Français langue seconde

Le module FLS a pour mission d’intégrer, tout au long de l’année scolaire, dans le système scolaire français des élèves étrangers ne maîtrisant pas ou très peu la langue française grâce à des horaires renforcés.

Module créé en 1992, il recrute des étrangers primo-arrivants ou en France depuis quelques années (moins de cinq ans), habitant Gonesse ou des communes limitrophes comme Arnouville. Les élèves ne sont pas soumis à la carte scolaire et sont souvent affectés au collège par l’intermédiaire du CEFISEM. Les difficultés que rencontrent les élèves doivent en premier lieu être liées au problème de la langue et non à des difficultés intellectuelles.

Les jeunes sont inscrits dans les niveaux correspondant approximativement à leurs classes d’âge, ce qui leur permet aussi de découvrir la langue et l’école par le biais de camarades ne vivant pas le même contexte. Mais ils sont réunis en groupe de niveaux pour des horaires renforcés consacrés à l’étude du Français.

Trois groupes :

  1. Avancé : 1 heure hebdomadaire (soutien ; renforcement des acquis ; appropriation d’un métalangage grammatical et littéraire ; préparation au brevet des collèges).
  2. Intermédiaire  : 4 heures hebdomadaire de FLS progressivement dégressives selon les besoins de l’élève et 1 heure de Mathématiques qui vise à favoriser l’acquisition du vocabulaire li é à la matière.
  3. Débutant : 10 heures hebdomadaires de FLS et 1 heure de Mathématiques. Priorité est donnée à la compréhension et à l’acquisition du français, mais il est important que l’élève puisse assister à des cours d’éducation musicale, d’E.P.S. ou d’Arts plastiques où il puisse être évalué et valorisé.

Il s’agit d’enseigner le français selon la didactique du F.L.S., de donner aux élèves des outils leur permettant de connaître et comprendre des savoirs et des savoir-faire pour qu’ils s’intègrent à la vie quotidienne de leur pays d’accueil et au système scolaire de celui-ci, de leur amener à parler le plus possible français chez eux et à poursuivre des études après la classe de troisième.

Afin de mieux connaître la culture du pays d’accueil, des sorties à Paris et parfois en province sont organisés chaque année : visites du musée du Louvre, de la Grande Galerie de l’Evolution, du Grand Rex, de l’Opéra Garnier, de la Tour Eiffel, promenade sur les quais de Seine, au Jardin de Plantes, etc.

Mme Bosredon et Mme Farella assurent respectivement 6 heures et 9 heures devant les élèves. Mme Rossettini, professeur de Mathématiques, prend en charge les élèves 2 heures par semaine. Une heure quinzaine est consacrée à la concertation entre les professeurs.

Les élèves des trois groupes sont évalués régulièrement :

  • à l’écrit, par le biais d’exercices formatifs, d’évaluations sommatives et normatives sous forme de tests, bilans et travaux individualisés qui suivent un rythme et les compétences de chaque élève ;
  • à l’oral lors de discussions sur des sujets d’actualité et de société, évaluation de la participation de l’élève dans le groupe classe.

Depuis juin 2005, les élèves peuvent se présenter à l’examen appelé DELF 1. Nous espérons, cette année, pouvoir présenter des élèves aux examens DELF 1 et 2.