Pour les plus curieux


Articles de cette rubrique

  • Un roi à redécouvrir : Louis XIII.

    Voltaire disait de lui :
    « Malade triste, sombre, insupportable à lui-même ».
    Michelet écrivait à son sujet :
    « Maigre Jupiter à moustache pointue ».
    Le propos est incisif, un brin cruel. Mais il révèle combien, aujourd’hui encore, la personnalité de Louis XIII mérite la réhabilitation à laquelle elle (...)

  • 1808 : Napoléon en Espagne.

    Des années après le désastre de Waterloo, tandis qu’il se morfondait sur le petit îlot de Sainte Hélène, Napoléon devait reconnaître l’immense responsabilité que la guerre d’Espagne avait tenu dans sa chute :
    « Cette guerre d’Espagne a été une véritable plaie, la cause première des malheurs de la France ». (...)

  • Une femme dans la Révolution, Charlotte Corday.

    « Je dois voir le citoyen Marat. Absolument.
    Dissimulée derrière la porte qu’elle a prudemment entrebaillée, Simone Evrard détaille l’étrange jeune femme, venue une troisième fois frapper au logis du célèbre révolutionnaire parisien.
    « Le citoyen Marat ne reçoit personne. Je vous l’ai déjà dit.
    « Il (...)

  • Marie-Louise d’Espagne : les malheurs d’une reine sans enfant.

    Tragique destinée parfois que celle d’une reine incapable de donner à son royaume l’héritier appelé à gravir un jour les marches du trône. Le triste souvenir de Marie- Louise d’Orléans rappelle qu’au XVII° siècle, il revient à toute souveraine le rôle délicat de concevoir celui (ou celle) promis à la (...)

  • Les grandes heures du passé ouvrier (1850-1973).

    Les transformations industrielles du XIX° siècle (Autrefois on parlait plus volontiers de révolutions) ne bouleversent pas seulement les économies des pays européens. Elles transforment, modifient et réorganisent les rapports sociaux. Un personnage nouveau apparaît sur les pavés urbains, un (...)