Collège Robert Doisneau
2, place Jean renoir GONESSE

Categories

Accueil > Par matières > Histoire-géographie > 4ème > Se préparer à un contrôle sur l’année 1789 en France.

17 décembre 2005

Se préparer à un contrôle sur l’année 1789 en France.


SOMMAIRE

I. Le résumé de la leçon.

II. Pour tester ses connaissances.

III. Quelques exemples de sujets.


 

I. LE RESUME DE LA LECON.

1) La réunion des Etats- généraux.

En 1789, la France traverse une grave crise financière. Louis XVI souhaite instaurer un nouvel impôt mais il ne peut le faire sans le consentement du royaume. Il réunit donc les Etats- Généraux, l’assemblée des représentants de la Noblesse, du Clergé et du Tiers- Etat. Les députés du Tiers- Etat réclament des réformes profondes mais ils éprouvent une amère déception : le roi ne promet rien.

2) Le serment du Jeu de Paume.

Les députés du Tiers- Etat ne veulent pas se séparer tant qu’aucun changement politique important ne sera intervenu en France. Ils se réunissent alors dans la salle du Jeu de Paume et promettent de demeurer ensemble pour former une assemblée qui aiderait le souverain à gouverner. C’est remettre en cause le principe essentiel de la Monarchie Absolu. Louis XVI ne l’accepte pas. Mais l’obstination des députés finit par l’emporter : le monarque demande à la Noblesse et au Clergé de rejoindre leurs collègues pour constituer une assemblée nationale qui aurait un droit de regard sur les affaires du royaume.

3) Les Parisiens s’agitent : la prise de la Bastille.

Sur les conseils de la cour, Louis XVI fait encercler Paris par ses troupes pour récupérer le contrôle de la situation et revenir sur ses décisions. Mais la population se met en colère : elle dévalise les armureries de la capitale et marche sur la Bastille à la recherche de poudre. Comme le gouverneur de la forteresse refuse de faire ouvrir les portes, les Parisiens forcent le pont-levis et s’empare de l’édifice. A la nouvelle du soulèvement de la ville, Louis XVI préfère négocier : il donne l’ordre à ses troupes de se retirer.

4) L’abolition des privilèges et la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Les évènements survenus à Paris se reproduisent dans les provinces du royaume. Les campagnes se soulèvent : les châteaux sont pillés ou détruits. Pour mettre fin à l’agitation, au cours d’une séance à l’assemblée, les députés de la Noblesse proposent de supprimer les privilèges et les droits féodaux. (Nuit du 4 Août 1789).

Quelques jours après, les députés présentent la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen. Ce texte expose des valeurs nouvelles : l’égalité, la liberté, la tolérance. Il détruit également le principe de l’Absolutisme en affirmant que le peuple dispose de la souveraineté et détient le droit de participer au gouvernement de son royaume.

sommaire

II. POUR TESTER SES CONNAISSANCES.

1) Je peux dater les évènements suivants.

- La réunion des Etats- Généraux.

- La prise de la Bastille.

- L’abolition des privilèges et des droits féodaux.

- La rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

2) Je peux donner la définition des mots suivants.

Etats- Généraux, privilèges, assemblée nationale.

3) je peux répondre en quelques lignes aux questions suivantes.

- Quelle est la situation de la France à la veille de la Révolution ?

- En quoi consiste le serment du Jeu de Paume ?

- Pourquoi Louis XVI fait-il encercler Paris par ses troupes ?

- Pourquoi les Parisiens s’emparent-ils de la Bastille ?

- Que s’est-il passé dans la nuit du 4 Août 1789 ?

- Explique pourquoi la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen remet en cause la Monarchie Absolue de Droit divin.

sommaire

III. QUELQUES EXEMPLES DE SUJETS.

Au cours d’un contrôle sur l’année 1789, l’élève peut travailler sur divers documents faisant l’objet de questions.

- Des textes : il s’agit surtout de quelques articles tirés de la Déclaration de l’Homme. En principe les extraits choisis mettent en valeur la remise en cause de l’Absolutisme et du principe de Droit Divin. Cela peut être aussi un extrait des discours prononcés lors de la nuit du 4 Août 1789 par des députés de la Noblesse exposant les raisons de l’abolition des privilèges. Un témoignage sur la prise de la Bastille peut aussi faire l’objet d’un exercice.

- Des tableaux : celui du serment du Jeu de Paume réalisé par David. Cette peinture montre de manière idéale l’union de la nation entière derrière le Tiers-Etat. La fraternisation d’un député avec un curé est d’ailleurs très symbolique. Cela peut être aussi une représentation de la prise de la Bastille montrant l’origine sociale modeste des émeutiers : l’élève devra en conclure que le Tiers-Etat recrute son soutien dans les couches populaires de la population.

sommaire

Partager